Le Festival des Cinémas Européens de Strasbourg

Films, fado, opéra, et littérature sont au programme du Festival des Cinémas et des Cultures Européennes qui se déroulera à Strasbourg du vendredi 11 au lundi 14 juin 2021 à l’initiative de la MESA (Maison de l’Europe Strasbourg-Alsace)!

Le Festival qui est placé sous le haut patronage de la Présidence Portugaise de l’Union Européenne est organisé avec le concours de la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), le Centre d’information des Institutions Européennes (CIIE), la Représentation Permanente du Portugal auprès du Conseil de l’Europe et le Consulat Général du Portugal, pays mis à l’honneur en 2021.

En lever de rideau du Festival, il est prévu le vendredi 11, le matin, un débat sur la démocratie avec des jeunes au Lieu de l’Europe.
Le vendredi à 18h00 sur la Place Blanche, devant la CEA, aura lieu l’inauguration officielle du Festival avec un récital des Choeurs de l’Opéra du Rhin, des fados et en conclusion, au Musée d’Art Moderne la projection du film “Listen” en présence de la réalisatrice, Ana Rocha de Sousa.

Parmi les manifestations prévues le weekend figurent du fado et des guitares portugaises dans la rue et samedi 12 à 15h30 à la Librairie des Bateliers (5, Rue Modeste Schickelé) la présentation par le poète portugais, Luis Felipe Castro Mendes, de la version française de son livre “Légendes de l’Inde” suivie à 16h00 d’une rencontre sous le marronnier (Place Ste Madeleine) en face de la Librairie.

Lundi 14 à 19h00 aura lieu la clôture du Festival dans les jardins de la résidence de l’Ambassadeur du Portugal auprès du Conseil de l’Europe avec la projection du film “Singularité d’une jeune fille blonde” de Manoel de Oliveira.

Cinq ans après le Brexit: Un Royaume-(dés)uni? Une Europe prémunie?

Les conséquences politiques, économiques, sociales et diplomatiques du Brexit sous la loupe.

Qu’en est-il de l’entente cordiale? L’Europe est elle prémunie contre les chocs politiques et économiques du Brexit? Qu’adviendra-t-il de l’Irlande? L’Ecosse quittera-t-elle le Royaume Uni? Quel rôle pourra jouer le Royaume (dés)uni sur la scène internationale?

La Maison de l’Europe Strasbourg-Alsace a organisé une conférence zoom le mardi 25 mai 2021 à 18h30 sur les multiples conséquences du vote du Brexit, survenu il y a 5 ans.

Nous remercions la journaliste Fernanda Gabriel qui modérait le débat et ses cinq intervenants : Frédérique Berrod, Professeure à Sciences Po Strasbourg; Edouard Haag, PDG de la Brasserie Météor; John Lichfield, journaliste Britannique en France depuis plus de 20 ans; Sir Graham Watson, ancien député européen et chef du Groupe des Libéraux-Démocrates au Parlement européen; Jack Hanning, ancien Directeur des Relations Extérieures du Conseil de l’Europe.

Retrouvez-nous ci-dessous sur nos réseaux sociaux pour de futurs événements!

La mémoire européenne dans une perspective franco-allemande : mémoire de guerre ou mémoire de paix ?

La MESA est heureuse de vous convier à un webinaire autour de la mémoire européenne dans une perspective franco-allemande organisé par Jean Monnet Network European Memory Politics le 11 mai prochain à 18 heures. Nous sommes heureux d’être partenaires de cet événement et vous invitons à vous inscrire dès maintenant via ce lien zoom : 

https://uvic.zoom.us/webinar/register/WN_WfdxIyjiSTil1lc2QOC4nQ

À bientôt,

 L’équipe de la MESA

Retour sur le débat “Relations UE-USA après Trump” du jeudi 25 mars 2021

Mis en avant

Retour sur notre conférence du jeudi 25 mars 2021 “Relations UE-USA après Trump”.

Un grand merci à nos invités : Sylvain Schirmann, Historien et ancien Directeur de Sciences Po Strasbourg Gilberto Jeronimo : ambassadeur du Portugal auprès du Conseil de l’Europe Raymond Bach : Syracuse University (NY), Strasbourg Center Modératrice du débat : Mme GABRIEL Fernanda, Présidente de la Maison de l’Europe Strasbourg-Alsace

La vidéo est désormais disponible sur notre chaîne YouTube et disponible via ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=NRrjtMJ65L8&lc=UgzdiW3Sv1k2pqqcS5V4AaABAg

La MESA vous remercie pour votre participation et vous dit à bientôt pour un nouvel événement !

Toute l’équipe de la Maison de l’Europe Strasbourg-Alsace

Retour sur notre soirée cinéma-débat du jeudi 4 mars 2021

Mis en avant

Jeudi 4 mars dernier, la MESA organisait une soirée cinéma-débat consacrée à la justice européenne face à l’inceste. La soirée a débuté par la projection du film “A thousand girls like me” de la réalisatrice Sahra Mani et s’est poursuivie par un débat avec comme invitée Françoise Tulkens, ancienne juge à la CEDH.

Vous pouvez désormais visionner l’enregistrement du débat en bas de page.

Au nom de toute l’équipe de la MESA un grand MERCI à tous les participants de cette soirée !

Nous espérons vous revoir lors de nos prochains évènements.

A thousand girls like me: découvrir le film

En attendant le jeudi 4 mars et la soirée cinéma-débat La justice européenne face à l’inceste, la Maison de l’Europe Strasbourg-Alsace vous propose d’en apprendre un peu plus sur le film qui sera au cœur de l’évènement: A thousand girls like me, un film de la réalisatrice afghane Sahra Mani.

Le flyer de l’évènement

Pour en apprendre davantage sur le film

Synopsis: Sur les pentes des montagnes mauves de Kaboul, où les cerfs-volants tournoient au-dessus des bazars, où règnent les croyances religieuses, Khatera, 23 ans, enceinte de son second enfant, brise le silence. Abusée par son père depuis son jeune âge, elle décide de prendre la parole. Ces quelques mots prononcés à la télévision, devant des millions de téléspectateurs, provoquent un séisme auprès des autorités politiques. Face à elle c’est tout un pays qui se lève. Déterminée à faire valoir ses droits, elle saisit la justice pour se défendre et faire reconnaitre son statut de victime. Comment porter plainte et être entendue ? Ce film coup de poing livre au jour le jour le combat d’une femme d’exception.

Découvrir la bande annonce: https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19582464&cfilm=269942.html

La Mesa se réjouit du résultat des élections américaines !

Mis en avant

Il aura fallu des nuits et des jours de comptage et de recomptage pour que les medias américains donnent Joseph Biden vainqueur des élections présidentielles américaines.

De longues heures pendant lesquelles, dans les deux camps, les militants sont passés par toutes les émotions… C’est finalement le candidat démocrate, âgé de 77 ans, qui l’emporte sur son rival républicain. Pas grâce à une vague bleue comme espéré, mais grâce à une incroyable mobilisation des électeurs et surtout des jeunes !

L’affaire n’était pourtant pas gagnée d’emblée. Joseph Biden, démocrate à la déjà très longue carrière, était considéré comme peu exaltant par nombre de militants de son parti. Très vite pourtant, il a su faire partager sa conviction que lui seul était capable de battre Donald Trump. Ce qu’il a réussi à faire notamment grâce à la personnalité qu’il a choisie pour la vice-présidence : la très charismatique Kamala Harris !

A presque 78 ans (il est né le 20 novembre), il devient le 46e président des Etats-Unis après une brillante carrière. Elu sénateur pour la première fois en 1972, à seulement 30 ans. Il a enchainé les mandats jusqu’à devenir vice-président de Barack Obama en janvier 2009 puis en 2013. Dans sa vie privée aussi, Joseph Biden a su faire preuve de pugnacité. D’abord en combattant le bégaiement dont il a souffert enfant, puis en surmontant des drames, la mort de sa femme et de sa fille en 1972 puis la disparition de son fils Beau en 2015.

Les principaux dirigeants européens ont félicité Joseph Biden pour son élection. 

Le premier ministre britannique Boris Johnson a même été l’un des premiers. Les discussions sur le Brexit étant très tendues et déterminantes en ce moment, le fait d’avoir perdu celui qu’il considérait comme un soutien, pourrait amener Boris Johnson à assouplir ses positions.

Sur les deux grands sujets que sont les Accords de Paris et l’OMS, il semble d’ores et déjà entendu que le nouveau président reviendra sur les décisions prises par son prédécesseur .

Sans connaitre véritablement la vision de Biden sur l’Union Européenne, il semble établi qu’il y aura un retour de relations sereines et cordiales. Même sur le plan économique, les négociations reviendront dans un cadre civilisé et apaisé. Une forme  d’autant plus importante que rien n’indique , pour l’instant, un revirement de la politique américaine.

Mais d’ici le 20 janvier, il y a deux mois et demi. Un tunnel dont les Etats-Unis pourraient sortir plus meurtris encore. La politique de Trump n’évoluera pas au sujet de la pandémie, or les Américains paient un très lourd tribut. L’ancien président ne mettra pas en place de plan de relance. Ce qui signifie que l’économie européenne sera également impactée.

Le chantier du nouveau président est donc immense, sur tous les plans. Les attentes aussi. Dans son pays et dans le reste du monde.

Caroline Kellner

Fernanda GABRIEL, Présidente de la MESA

Chers ami.e.s européen.ne.s, 

La Maison de l’Europe de Strasbourg-Alsace s’est réunie au cours d’une Assemblée Générale le vendredi 6 octobre dernier. Le nouveau Conseil d’Administration a procédé à l’élection de sa nouvelle Présidente : Fernanda Gabriel, journaliste portugaise et ancienne présidente du Club de la Presse. Fernanda Gabriel succède ainsi à Natacha Ficarelli, démissionnaire pour des raisons professionnelles. 

Le Bureau est désormais composé de :

  • Présidente : Fernanda GABRIEL
  • Vice-présidente : Saïda KASMI
  • Vice-président : Stéphane LEY
  • Trésorier : Thierry PEES-MARTIN
  • Secrétaire générale : Caroline KELLNER
  • Trésorier adjoint : Michel BINTZ
  • Président d’honneur : Ulrich BOHNER
  • Membre : Jack HANNING
  • Membre : Françoise LAURITZEN
  • Membre : Annette THIERRY
  • Membre : Jean-Claude THIERRY