La Mesa se réjouit du résultat des élections américaines !

Mis en avant

Il aura fallu des nuits et des jours de comptage et de recomptage pour que les medias américains donnent Joseph Biden vainqueur des élections présidentielles américaines.

De longues heures pendant lesquelles, dans les deux camps, les militants sont passés par toutes les émotions… C’est finalement le candidat démocrate, âgé de 77 ans, qui l’emporte sur son rival républicain. Pas grâce à une vague bleue comme espéré, mais grâce à une incroyable mobilisation des électeurs et surtout des jeunes !

L’affaire n’était pourtant pas gagnée d’emblée. Joseph Biden, démocrate à la déjà très longue carrière, était considéré comme peu exaltant par nombre de militants de son parti. Très vite pourtant, il a su faire partager sa conviction que lui seul était capable de battre Donald Trump. Ce qu’il a réussi à faire notamment grâce à la personnalité qu’il a choisie pour la vice-présidence : la très charismatique Kamala Harris !

A presque 78 ans (il est né le 20 novembre), il devient le 46e président des Etats-Unis après une brillante carrière. Elu sénateur pour la première fois en 1972, à seulement 30 ans. Il a enchainé les mandats jusqu’à devenir vice-président de Barack Obama en janvier 2009 puis en 2013. Dans sa vie privée aussi, Joseph Biden a su faire preuve de pugnacité. D’abord en combattant le bégaiement dont il a souffert enfant, puis en surmontant des drames, la mort de sa femme et de sa fille en 1972 puis la disparition de son fils Beau en 2015.

Les principaux dirigeants européens ont félicité Joseph Biden pour son élection. 

Le premier ministre britannique Boris Johnson a même été l’un des premiers. Les discussions sur le Brexit étant très tendues et déterminantes en ce moment, le fait d’avoir perdu celui qu’il considérait comme un soutien, pourrait amener Boris Johnson à assouplir ses positions.

Sur les deux grands sujets que sont les Accords de Paris et l’OMS, il semble d’ores et déjà entendu que le nouveau président reviendra sur les décisions prises par son prédécesseur .

Sans connaitre véritablement la vision de Biden sur l’Union Européenne, il semble établi qu’il y aura un retour de relations sereines et cordiales. Même sur le plan économique, les négociations reviendront dans un cadre civilisé et apaisé. Une forme  d’autant plus importante que rien n’indique , pour l’instant, un revirement de la politique américaine.

Mais d’ici le 20 janvier, il y a deux mois et demi. Un tunnel dont les Etats-Unis pourraient sortir plus meurtris encore. La politique de Trump n’évoluera pas au sujet de la pandémie, or les Américains paient un très lourd tribut. L’ancien président ne mettra pas en place de plan de relance. Ce qui signifie que l’économie européenne sera également impactée.

Le chantier du nouveau président est donc immense, sur tous les plans. Les attentes aussi. Dans son pays et dans le reste du monde.

Caroline Kellner

Fernanda GABRIEL, Présidente de la MESA

Chers ami.e.s européen.ne.s, 

La Maison de l’Europe de Strasbourg-Alsace s’est réunie au cours d’une Assemblée Générale le vendredi 6 octobre dernier. Le nouveau Conseil d’Administration a procédé à l’élection de sa nouvelle Présidente : Fernanda Gabriel, journaliste portugaise et ancienne présidente du Club de la Presse. Fernanda Gabriel succède ainsi à Natacha Ficarelli, démissionnaire pour des raisons professionnelles. 

Le Bureau est désormais composé de :

  • Présidente : Fernanda GABRIEL
  • Vice-présidente : Saïda KASMI
  • Vice-président : Stéphane LEY
  • Trésorier : Thierry PEES-MARTIN
  • Secrétaire général : Francis GUTMANN
  • Trésorier adjoint : Michel BINTZ
  • Secrétaire générale adjointe : Caroline KELLNER
  • Président d’honneur : Ulrich BOHNER
  • Membre : Jack HANNING
  • Membre : Françoise LAURITZEN
  • Membre : Annette THIERRY
  • Membre : Jean-Claude THIERRY

 

Hommage à Melina Mercouri au cinéma l’Odyssée

Du 01/10/20 au 07/11/20

Cet hommage sera rendu au cinéma l’Odyssée auquel nous sommes gré d’ouvrir régulièrement ses portes au cinéma grec et au monde hellénique, en particulier lors des Odyssées d’Alsace-Crète mensuelles, ainsi qu’au cinéma européen dans le cadre des EurOdyssées de la MESA.

Les trois films proposés dans le cadre de la présidence grecque du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, à savoir “Stella” de Michael Cacoyannis (1955), “Topkapi (1964) et “La  promesse de l’aube” (1970) de Jules Dassin, tracent les portraits de femmes libres au caractère bien trempé, à l’image de Melina, sur une musique inoubliable de Manos Hadzidakis pour les deux premiers films cités.

Chaque film sera précédé d’une interprétation par Eleni Kontogianni de trois chansons de Melina Mercouri.

Au plaisir de vous retrouver à cette occasion,

L’équipe de la MESA

35 ans après l’accord de Schengen : L’ouverture des frontières à l’épreuve de la crise sanitaire

Mardi 7 juillet à 18h30 sur Zoom la Mesa a invité Carlos Coehlo et Jo Leinen, deux anciens députés européens, ainsi que Birte Wassenberg, professeure à l’IEP de Strasbourg, à participer à notre conférence débat sur l’avenir de l’ouverture des frontières, organisée à l’occasion du 35e anniversaire de la signature de l’accord de Schengen.

Lors de nos échanges de nombreux thèmes ont été abordés autour de l’essence des frontières en Europe et de l’expression “une Europe sans frontière”, avec au cœur du débat l’importance de l’espace Schengen non seulement pour l’intégration et le fonctionnement de l’Union européenne, mais aussi, ce qu’a notamment révélé la crise sanitaire, pour la vie quotidienne des citoyennes et citoyens de l’Union européenne. En obstruant la libre circulation la crise sanitaire questionne également les compétences de l’Union européenne pour la gestion et le contrôle des frontières à l’avenir. En guise de conclusion du débat, nous retenons que la crise du Coronavirus est certes une épreuve pour l’espace Schengen, mais comme toute épreuve elle est aussi un moment de prise de conscience de la signification de la libre circulation et de l’importance d’agir pour préserver cette liberté à l’avenir.

Si vous n’avez pas pu assister à cette conférence, retrouvez-la sur notre chaîne Youtube au lien suivant: https://www.youtube.com/channel/UC-37FixId22jI_U1p5APxKw

L’IMPACT DE LA PANDÉMIE COVID-19 SUR LES FEMMES EN EUROPE

Mercredi 24 juin à 18h30 sur Zoom

Le mercredi 24 juin à 18h30 sur Zoom ou Youtube a eu lieu notre conférence débat sur le thème de l’impact du Covid-19 sur les femmes en Europe avec :

  • Anne Nègre, avocate au Barreau de Versailles, Présidente de University Women of Europe, chargée d’enseignement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • Anna Matteoli, directrice adjointe du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Bas-Rhin, chargée d’enseignement à la faculté de droit de Strasbourg.
  • Fernanda Gabriel-Hanning, en tant que modératrice du débat, vice présidente de la MESA et journaliste de RTP (TV Portugal).

Lors de nos échanges nous avons abordé quatre thèmes principaux :  

  • Égalité femmes-hommes en Europe,
  • Prévention et lutte contre la violence domestique,
  • Impact de la pandémie du Covid-19 sur les femmes,
  • Impact de la pandémie sur les femmes en Alsace.

Si vous n’avez pas pu assister à cette conférence, retrouvez-la sur notre chaîne Youtube au lien suivant : https://www.youtube.com/channel/UC-37FixId22jI_U1p5APxKw

L’équipe de la MESA

Webinaire : “La réponse de l’Union européenne au COVID-19 et la coopération transfrontalière en temps de crise”

Webinaire Réponse UE Covid-19

La MESA – Maison de l’Europe Strasbourg Alsace y participe, rejoignez-nous le mercredi 10 juin de 18h à 19h15 sur l’application Zoom !
C’est l’association Citoyens & Territoires Grand Est – Centre d’information Europe Direct qui, avec le soutien du Bureau du Parlement européen en France et ses partenaires les associations CRISTEEL – Centre d’information Europe Direct, la Maison de l’Europe de Strasbourg-Alsace et les Jeunes Européens – Lorraine, organise une visioconférence sur la thématique “La réponse de l’Union européenne au COVID-19 et la coopération transfrontalière en temps de crise”.

Après près de 3 mois depuis le début de la crise du Covid-19, quel bilan pouvons-nous tirer des actions de l’Union européenne ?

Quels sont, aujourd’hui, les enjeux auxquels elle va être confrontée et est-elle parée pour y faire face ? A-t-elle les compétences nécessaires ?

A l’échelle de notre région transfrontalière, le Grand Est, comment la solidarité européenne s’est-elle mise en place ? Quels sont les outils dont nous disposons pour agir de manière concertée face à ces enjeux qui dépassent nos frontières? Quels enseignements tirer et quelles coopérations à venir ?

Avec la participation des députées européennes : Fabienne Keller et Evelyne Gebhardt.
Vous pouvez retrouver le Webinaire en rediffusion sur la page Facebook d’Europe Direct Citoyens et Territoires Grand Est : https://www.facebook.com/watch/?v=259790368773572

Vous n’avez pas pu le voir ? Regardez-le directement sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=GbYfFo_5Pxk

Présentation du livre “Les Artisans de l’Europe”

La France est confinée jusqu’au 11 mai, mais les échanges, eux, restent actifs à distance !

A l’occasion de la date anniversaire de la création du Conseil de l’Europe (5 mai 1949), nous vous proposons de participer à une présentation de ce l’ouvrage Artisans de l’Europe, publié en septembre 2019 dans le cadre des 70 ans du Conseil de l’Europe, par quatre de ses auteurs et son éditrice : 

  • Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe;
  • Ulrich Bohner, ancien Secrétaire général du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux et Président d’honneur de la MESA;
  • Denis Huber, Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou et Président de l’Amicale du Conseil de l’Europe;
  • Alexandre Orlov, ancien Représentant permanent de la Russie auprès du Conseil de l’Europe (2001-2006) puis Ambassadeur à Paris (2008-2017);
  • Mathilde Reumaux, Directrice des éditions de la Nuée Bleue.

A travers 30 témoignages couvrant la période 1949-2019, cet ouvrage raconte l’histoire inédite et rebondissante de la réalisation d’un idéal européen. « Un livre d’histoires », lorsque celles-ci, réunies, participent à la réalisation de l’Histoire…

Références utiles pour la conférence

L’ouvrage est disponible sur commande auprès de toutes vos librairies. Et pendant le confinement, il est en stock à l’adresse suivante : https://www.librairie-kleber.com/#/search/artisans%20de%20l’europe

En outre, l’ensemble des textes produits dans le cadre de ce projet sont disponibles sur la page “Des histoires dans l’Histoire” du portail du Conseil de l’Europe. Les textes non publiés dans le livre peuvent être consultés en intégralité, tandis que ceux qui sont dans le livre ne peuvent être consultés qu’en partie.

Enfin, l’actualité du Conseil de l’Europe sera évoquée pendant la conférence, notamment celle-ci : Respecter la démocratie, l’état de droit et les droits de l’homme dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19

La conférence a eu lieu sur Zoom le mardi 5 maide 18h45 à 20h15. Cependant, il est encore possible de visionner la conférence sur Youtube avec le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=xHp9qANb3UY

© MESA

L’EUROPE DE LA SANTE

Une innovation provoquée par le Covid-19 : une conférence-débat sur Zoom et en direct sur YouTube, le 7 avril 2020.

Une conférence extrêmement intéressante traitant de l’actualité qui nous touche nous, la France, mais aussi le monde entier, avec comme thème « La crise sanitaire : quelles réponses de l’Europe ? Quelles solidarités et quelles fractures en Europe ? ».

Sont intervenus, avec beaucoup d’informations et de matières à débat, Frédérique Berrod, professeure de droit public et spécialiste en droit européen à Sciences-Po Strasbourg, Christophe Préault, directeur de la rédaction de Toute l’Europe et Jean Sibilia, doyen de la Faculté de Médecine de Strasbourg.

Soixante-dix personnes ont assisté à cette rencontre, qui révéla de nombreuses problématiques liées à cette crise sanitaire qui nous touche aujourd’hui. En effet, trois sous-thème ont été traités par nos trois intervenants : la résurgence des frontières, les réponses de l’Union européenne, et pour finir les leçons à tirer de cette crise.

Frédérique Berrod, en sa qualité de spécialiste de droit européen, nous a fait part de son avis sur la résurgence des frontières, notamment la légitimité de cette dernière mais également la nuance qui en résulte puisque les frontières ne sont pas fermées, il s’agit bien plus d’un renforcement des contrôles.

Jean Sibilia, nous a rappelé les lacunes de l’Union européenne en matière de préparation face à une crise sanitaire comme celle-ci. Il a également mis l’accent sur l’importance des facteurs d’organisation sociale sur l’accentuation et la propagation du virus qui diffèrent selon les Etats.

Christophe Préault, quant à lui, a insisté sur l’aspect économique de la crise sanitaire, qui engendre par voie de conséquence une crise économique sans précédent puisqu’il nous rappelle bien que l’Union européenne connait le plus fort ralentissement économique de son histoire moderne, comme le rapporte un article du Monde du 3 avril 2020.

Cette initiative a permis d’échanger avec des spécialistes malgré ces circonstances si exceptionnelles, de soulever des problèmes flagrants mais pas si évidents, mais a aussi permis à chacun de partager ses avis sur la question.

Retrouvez la vidéo de la conférence sur YouTube ou en cliquant sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=2cCr68OtUQk

Rencontre des Maisons de l’Europe de France 2020

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman du 9 mai 1950, les Rencontres des Maisons de l’Europe de France 2020 auront lieu du 12 au 15 mars à Scy-Chazelles et Metz. La MESA y sera représentée par sa présidente, son président d’honneur et son secrétaire général. En plus de cette représentation, nous avons décidé d’organiser une excursion-visite d’une journée pour les membres qui sont intéressés par une participation au lancement de ces Rencontres. Les inscriptions sont closes.

© FFME

Conférence-débat avec la Secrétaire générale du Conseil de l’Europe

le 11 février 2020

Passionnante conférence donnée par la Secrétaire générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić sur le thème : ” 70 ans du Conseil de l’Europe : et maintenant ? ”

En tant qu’ancienne directrice de la Maison de l’Europe de Zagreb, Marija Pejčinović Burić est profondément attachée à la philosophie et aux activités sur lesquelles se fonde le travail de la MESA. Croate de nationalité et originaire de la ville-martyr de Mostar, elle est la deuxième femme à exercer la fonction de Secrétaire générale du Conseil de l’Europe, après Catherine Lalumière, qui l’a beaucoup inspirée. Économiste de formation, après avoir travaillé dans le privé et l’associatif, elle a été Vice-Première ministre croate et ministre des Affaires étrangères et européennes de son pays.

Après sa récente prise de fonction, le 18 septembre 2019, au Conseil de Europe, suite à son élection par l’Assemblée parlementaire, la Secrétaire générale a abordé les nouveaux défis auxquels le Conseil de l’Europe doit faire face avec une grande objectivité et beaucoup d’espoir pour l’avenir. « Les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit ont été non seulement renforcés mais aussi développés”. Depuis 70 ans maintenant, cette organisation a étendu son territoire et son champ d’action pour le bien de 830 millions d’Européens à qui s’appliquent les diverses conventions et instruments, sur le territoire de 47 pays, soit la totalité du continent européen allant de l’Atlantique à l’Oural (à l’exception du Belarus, qui applique encore la peine capitale).

Cependant, le Conseil de l’Europe doit faire face à une menace sérieuse, la montée du nationalisme et du populisme, qui « attaque ou sape la notion même de droits individuels et fondamentaux placés au-dessus du droit national ».

La Secrétaire générale prend l’exemple de la liberté d’expression, droit consacré par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui protège le droit de chacun et chacune de se forger ses propres opinions, de les défendre et de les exprimer sans ingérence justifiée.

Marija Pejčinović Burić relève que « ces dernières années, des études sur la liberté d’expression ont montré que cette liberté est de plus en plus menacée en Europe ». Cela concerne principalement les journalistes, « il s’agit d’agressions physiques, d’intimidations, de harcèlement, de surveillance ciblée et de harcèlement en ligne ». Elle souligne qu’ « en 2018, le nombre de menaces a été multiplié par deux et des meurtres ont été commis ».

Elle conclut en disant que « nous devons avoir pleinement confiance en ces normes de droits de l’homme, de démocratie et État de droit, dont plusieurs générations ont maintenant pu profiter, ainsi que défendre ces normes contre les attaques injustifiées et les appliquer aux nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés ».

Le débat a été mené par Ulrich Bohner, Président d’honneur de la MESA et Denis Huber, Président de l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe. De nombreuses questions ont été posées sur des sujets divers : la Russie, la Turquie, l’impact du Brexit, les relations avec l’OSCE et bien d’autres encore. Merci au public venu nombreux, ainsi que pour les questions posées qui ont donné lieu à des discussions et des débats intéressants et merci à l’ERAGE qui a nous a accueilli dans ses locaux.